Racontez vos plus beaux voyages !
2 messages Page 1 sur 1
Lun 22 Nov 2010 18:14
Sans aucun doute, une des plus belles aventures dans le monde et la meilleure façon de découvrir les Marquises. Chaleur humaine, échanges avec les autres passagers, cette croisière de 1 500 km à la découverte des îles les plus spectaculaires et lointaines de la Polynésie, est à conseiller à ceux qui croient encore aux valeurs humaines.

Itinéraire: (je passe sur les 24h de vol, l'archipel polynésien sait se faire désirer...)

Jour 1 : Tahiti
Le tête encore embrumée par le long trajet en avion depuis la France, nos pieds se posent enfin sur le pont de l'Aranui. Déjà l'ambiance est différente. Déjà nous ne savons plus qui nous sommes et pourquoi nous sommes là. Un cocktail de bienvenue et un premier contact avec l'équipage nous réchauffent le coeur encore plus que le soleil et ses 34°C. Vers midi le bateau lève l'ancre, et nous saluons la foule restée à quai, comme la centaine de passagers nous acocmpagnant.

Jour 2 : Fakarava - Les Tuamotu
L’Aranui entre dans le lagon de Fakarava. Le lagon avec ses eaux cristallines, ses poissons multicolores et ses récifs coralliens invite à la plongée avec un masque et un tuba. Jamais nous n'avions vu eau si claire et poissonneuse.

Jour 3 : En mer
C'est le moment pour nous de faire plus ample connaissance avec l'équipage. Mario, qui gère tout avec un sourire plus grand que lui, nous fait visiter le bateau intégralement. Le soir, quand tout le monde part se coucher, nous accompagnons les serveurs et cuisiniers à la guitare, à l'arrière du bateau. Ils nous parlent longuement de Papeete, et encore plus des Marquises, dont la moitié est originaire. En nous couchant, nous avons déjà les étoiles dans les yeux en prévision de la journée qui nous attend demain...

Jour 4 : Arrivée aux Marquises - Ua Pou
“Terre, terre !” Ua Pou est la première île des Marquises de la croisière. Les habitants sont tous là. Il faut dire que l'arrivée de l'Aranui est une véritable fête au Marquises, car il représente leur seul lien concret avec l'extérieur (transport de passagers, mais aussi de marchandises et de vivres). Les habitants sont heureux de nous voir et ne le cachent pas ! L'île de Ua Pou est connue pour ses pics spectaculaires ou « flèches volcaniques semblables à des clochers d'églises ». Nous passons une journée exquise, entre dégustations, spectacles, visites et découverte de l'artisanat local.

Jour 5 : Nuku hiva (Taiohae)
Arrivée dans la baie spectaculaire de l’île de Nuku Hiva, immense amphithéâtre volcanique dominé par de hautes falaises striées de chutes d'eau vertigineuses. Après la découverte du marché artisanal, nous partons pour un safari en 4x4 jusqu'à la baie de Taiohae. Nous descendons ensuite dans la vallée mystérieuse de Taipivai. L'ambiance curieusement mystique des Marquises commence à se faire sentir. Entre temples et tiki, nous nous laissons volontiers pénétrer par les esprits des lieux, bercés par les explications de notre guide conférencier.

Jour 6 : Hiva oa (Atuona)
L’Aranui est ancré à quai dans la baie de Tahauku. À Atuona, nous découvrons le cimetière où reposent Jacques Brel et Paul Gauguin. Avec leur musée respectif, cela représente un pèlerinage à notre sens incontournable, tant nous apprécions ces deux artistes. « Dans ces îles où la solitude est toale, j'ai trouvé une sorte de paix ». Nous sommes à présent en mesure de comprendre réellement ce que voulait dire Brel... Au déjeuner, nous découvrons la fameuse technique de cuisson du « four marquisien ». La viande est en fait enterrée, les braises par dessus, le tout laissé à cuire pendant environ 12h. Le cochon qui en ressort est formidablement tendre et goûteux.

Jour 7 : Fatu hiva (Omoa - Hanavave)
Oh que cette journée fut fatigante pour mes jambes mais enrichissantes pour mes yeux ! La randonnée qui nous a mène du port jusque dans la Baie des Vierges (appelée ainsi à cause de la forme caractéristiques des rochers) n'est qu'un florilège de senteurs et de visions exquises. Plus les jours passent, et plus j'ai la sensation d'être comme droguée par cet environnement féérique... Impression renforcée lorsque nous assistons à la fabrication du monoi par les femmes pendant que les hommes sculptent leurs lances.

Jour 8 : Hiva oa (Puamau - Hanaiapa)
Débarquement en canots dans la baie de Puamau puis montée à pied pour visiter le Mea’e Te l’Ipona (ancien temple) possédant le plus grand Tiki (Taka’i’i) des Marquises. Sur cette île, nous avons davantage l'impression d'effectuer un bon dans le temps, très en arrière. L'ambiance dégagée par les tiki est si particulière... Sont-ce réellement des esprits? Sont-ils vivants? Comment de simples pierres peuvent elles dégager autant de choses? Retour à bord et cap sur la baie de Hanaiapa, de l'autre côté, car l'île n'est pas praticable par la terre. Jolie promenade jusqu'au village célèbre pour ses jardins luxuriants.

Jour 9 : Tahuata (Vaitahu)
On rejoint la petite île de Tahuata où l'on visite l’église “Notre-Dame de l’Enfant Jésus”, la tombe du Capitaine Halley ainsi que le petit musée local.

Jour 10 : Ua huka (Vaipaee - Hane - Hokatu)
Tôt le matin, l’Aranui s’amarre à un rocher dans la baie de Vaipaee. Le cargo pivote sur lui-même dans la baie étroite : une manoeuvre à ne pas rater ! 3 vallées seulement sont habitées, c'est l'île la plus petite de l'archipel, et il y a plus de chevaux que d'habitants ! A Hane, nous avons pu acheter de splendides tiki sculptés en bois de rose, spécialité de l'île. L’Aranui poursuit sa route en longeant l’île aux oiseaux Haavei, petit monticule rocheux d'une centaine de mètres de diamètre, littéralement recouvert d'oiseaux, qui s'envolent et atterrissent sans discontinuer. Un moment d'un romantisme surprenant, qui a même poussé mon cher et tendre à me prendre la main. Enfin, le bâteau d'arrête dans la baie d’Anaho pour une soirée de fête polynésienne. Notre première et unique soirée avec les habitants. Les enfants dansent et chantent, les femmes nous entrainent dans la danse, les hommes jouent d'une multitude d'instruments qui me sont inconnus. La fièvre déjà bien installée du voyage atteint son paroxysme. Maintenant c'est au corps de s'exprimer...

Jour 11 : Nuku hiva (Taiohae) - Ua Pou (Hakahau)
Dans la nuit, l'Aranui nous a ramené à Nuku Hiva. Qu'à cela ne tienne, c'est avec plaisir que nous nous baladons de nouveau dans le village de Taiohae, recherchant déjà nos propres souvenirs. Puis nous mettons le cap sur Ua Pou, de nouveau. Et c'est encore avec le même plaisir que nous retournons à la rencontre des habitants connus, qui nous reçoivent comme de vieilles connaissances.

Jour 12 : En mer - Les Tuamotu
Le voyage touche à sa fin et la nostalgie se fait déjà une place dans nos coeurs pendant que nous regardons le coucher de soleil. Une journée calme, à profiter de la piscine, et de nous-mêmes. Cela fait du bien !

Jour 13 : Rangiroa
Quand nous arrivons, le spectacle se trouve à l'avant du bateau... En effet, pour pénétrer l'atol, l'Aranui s'engage dans une passe... mais il n'est pas seul. Habitués, les dauphins ont coutume de venir jouer avec le bateau à cet endroit, le précédent dans la passe, et nous escortant ainsi jusqu'au lagon. Que du bonheur !
Après un peu de plongé tuba à admirer les poissons colorés, nous nous rendons dans une ferme perlière. L'explication de la fabrication de la fameuse perle noire de Tahiti retient toute mon attention. La visite de la ferme est très enrichissante, et se termine par le passage obligatoire au magasin... Et oui, messieurs, vous le savez, vous n'y couperez pas ! Chaque dame du groupe est repartie avec sa perle noire !

Jour 14 : Tahiti
Arrivée à Tahiti dans la matinée. Nous posons pied à terre, sans retenir une petite larme. Une dernière nuit ici, et nous repartons, heureux malgré tout, et plus riche d'une expérience unique et inoubliable.

Ces publicités ne sont plus affichées lorsque vous êtes membre d'Automobile Propre. Inscrivez-vous !

Ven 13 Juil 2018 08:11
Griserie a écrit:
Jour 2 : Fakarava - Les Tuamotu
L’Aranui entre dans le lagon de Fakarava. Le lagon avec ses eaux cristallines, ses poissons multicolores et ses récifs coralliens invite à la plongée avec un masque et un tuba. Jamais nous n'avions vu eau si claire et poissonneuse.


Bonjour

J'aimerai y planifier un voyage. Je suis un adepte de pêche. Qui peut me recommander de bons spot là-bas ? Je pêche surtout à la mouche mais la pèche au homard pourrait aussi m'intéresser car on vient de m'offrir un casier à homard assez compact.
2 messages Page 1 sur 1